Ta créativité n'a pas de limite

Bonjour à toi qui me lis,


Tu l’auras compris, aujourd’hui je vais te parler de créativité !

Je te partage une de mes expériences en espérant que celle-ci vienne titiller ton âme créative.



Quand je lui fixe des limites


Tout commença il y a quelques années à Paris lors d’un atelier savon chez Aroma Zone.

Je m’étais inscrite à l’atelier pour découvrir les bases de la saponification à froid et pouvoir faire chez moi mes savons.


Je rentre à la maison, toute contente de mes 2 premiers savons mais juste un peu déçue de l’odeur qui finalement est trop forte pour moi - hypersensible également sur les odeurs de parfum, j’ai mal dosé les huiles essentielles !


Sauf que, comme pour beaucoup de mes projets créatifs perso, j’ai fait la première étape et manque de temps, de motivation ou peur de l’échec, je n’ai pas retenté l’expérience.


Quand je m’ouvre aux possibilités de création


Quelques années passent et nous voilà arrivés au premier confinement 2020. Une envie folle de créer - mais pour moi et non pour LoliCrea – me pousse à voyager sur internet à la recherche de projets créatifs. Et je tombe sur le tutoriel d’Isabelle Gieling pour faire ses savons par saponification à froid !


Avec mon compagnon nous avions déjà envisager quelques mois plus tôt de faire nos savons histoire de savoir ce que l’on se met sur la peau, d’avoir les parfums que l’on souhaite et d’être quasi indépendants du supermarché (on y prend encore juste la lessive de soude) concernant ce produit d’hygiène, l’idée était de les utiliser comme shampoings aussi (et ça marche !).

- « Mais, mince on n’a pas de moule !! »

- « Pas de panique, Isabelle a eu une super idée ! Elle a fait son moule elle-même ! »


Wouah ! Mon cœur chavire et ma tête s’emballe au moment où je dis ça : je veux faire mes savons ET mon moule !


Nous étions à ce moment-là en plein aménagement de notre van alors les chutes de bois ne manquaient pas ! Nous nous lançons donc dans la confection du moule, que l’on veut assez grand pour faire des fournées de savons qui tiennent plusieurs mois - très confiants me direz-vous, pour un premier essai, on part direct sur du grand format !


- « Aller, on s’attaque aux savons ! »

- « Attends, j’ai envie de le décorer moi ce moule. Je veux qu’il soit beau pour nous donner envie de l’utiliser et puis…j’ai absolument envie de m’amuser à le décorer ! »


Voilà mon intention clairement posée !

Le décorer oui mais…comment ?!


Je laisse flotter mon envie de décoration et je switche mon cerveau en mode recherche d’idées. A un moment je désespère d’en trouver une qui me plaise réellement et que je peux faire avec le matériel que j’ai déjà sous la main…


Il s’avère que nous regardions à ce moment-là une série d’épisodes documentaires de Sylvain Tesson sur l’Odyssée (magnifiques d’ailleurs ces épisodes).


Voilà ! Je l’ai mon idée !

Je vais donc transformer notre moule en bateau style Grèce antique avec un hommage à la nature, en l’occurrence ça sera à l’eau.


Pratico-pratique


En terme pratique, j’ai cherché sur internet une image de vagues style antiquité, transféré le motif directement sur le moule avec du papier carbone et répété l’opération de sorte à faire tout le côté. Puis étape de peinture.



Une fois sec, nous avons pu passer à la fabrication des savons…mais ça, c’est une autre histoire !


Que retiens-tu de ces lignes ?


Moi, je voudrais te demander : te laisses-tu embarquer par tes envies de création ?


Laisses-tu parfois ton esprit voguer au vent et ton cœur chavirer pour créer ?


La créativité est une perle nous permettant d’embellir notre quotidien, d’y semer des émotions aussi. Ça peut passer par un simple mot que l’on laisse sur la table pour dire bonne nuit en dessinant un ciel étoilé ; par une vieille boîte que l’on customise pour y mettre des phrases magiques qui font du bien au cœur et à l’âme ; par une recette que l’on n’a jamais faite mais que l’on veut directement faire selon ses envies gustatives ; ou par un simple moule que l’on prends plaisir à décorer et plaisir à regarder car il nous rappelle cet instant de liberté créative et de joie d’avoir fait les choses.


Ta créativité n’a pas de limite, hormis celles que tu te crées alors...je te souhaite de joyeuses créations !

P.S : Final de nos expériences savonneuses, notre moule a permis la fabrication de 32 petits matelots !